PCR ChroTAll

Le Projet Collectif de Recherche (PCR) « Chronostratigraphie pléistocène des terrasses alluviales du Midi toulousain : implications paléoenvironnementales et archéologiques pour les sites paléolithiques» vise à une meilleure connaissance régionale du contexte chronostratigraphique pléistocène des terrasses alluviales et des couvertures limoneuses qui leur sont associées (vallées de la Garonne, du Tarn, de l’Ariège et de l’Aveyron) en vue de replacer les séries archéologiques paléolithiques dans des cadres paléoenvironnementaux, paléoclimatiques et chronologiques fiables. Ce programme s’inscrit dans la continuité de la synthèse interdisciplinaire proposée en 2003 à partir des données de terrain acquises dans le cadre des opérations archéologiques préventives sur les terrasses alluviales de la région toulousaine (Bruxelles et al., 2003). Au cours des deux dernières décennies, de nouvelles découvertes ont enrichi le corpus de sites paléolithiques de plein air en contexte de terrasses et des séquences pédo-sédimentaires de référence ont été mises au jour. Archéologues et géomorphologues s’accordent aujourd’hui sur la nécessité d’une synthèse régionale renouvelée, élargie et renforcée, de la chronostratigraphie pléistocène de ces terrasses (nappe grossière et couverture limoneuse associée). 

Le PCR ChroTAll identifie et inventorie les séquences pédo-sédimentaires et archéologiques à fort potentiel, découvertes grâce aux opérations archéologiques réalisées depuis 20 ans. Parallèlement, lors des opérations d’archéologie préventive en contexte de terrasse alluviale, l’effort de prélèvement sédimentaire sur le terrain, suivi de travaux géochronologiques et paléoenvironnementaux sur sédiment en laboratoire, est accru. Des corrélations sont proposées entre les séquences anciennement et récemment documentées. Elles sont testées et renforcées à mesure de l’acquisition de données nouvelles (diagnostics et fouilles archéologiques).

Les modèles régionaux d’architecture sédimentaire, de morphogenèse et de chronostratigraphie établis mobiliseront des composantes géomorphologiques (processus et zones de production sédimentaire, de transfert et de stockage), pédo-sédimentaires (surfaces d’érosion, paléosols), paléoclimatiques (conditions périglaciaires, tempérées), archéologiques et géochronologiques (datations, modèles d’âge). Une réflexion collective sur les trajectoires de peuplement et les dynamiques paléoenvironnementales est menée, modèles à l’appui. Les principales discontinuités pédo-sédimentaires et archéologiques identifiées à différentes échelles seront discutées dans le cadre de l’analyse spatiale des sites (choix d’implantation, biais taphonomiques). La réalisation de ce PCR améliorera la perception de l’hétérogénéité du potentiel archéologique des sites paléolithiques de plein air à l’échelle régionale et la connaissance de leurs contextes chronostratigraphiques et paléoenvironnementaux. Cela répondra ainsi à une attente fondamentale de l’archéologie préventive en Midi toulousain.

Le PCR ChroTAll est un projet programmé sur trois ans (2022-2024). Cette période a été précédée en 2021 par une année probatoire visant à fédérer une équipe interdisciplinaire et interinstitutionnelle de recherche et à instaurer une dynamique de travail collectif. Elle a permis la structuration des objectifs et des fenêtres du PCR, la mise en place d’outils collaboratifs, la constitution d’un premier inventaire des données disponibles et la planification des actions à mener durant les 3 prochaines années

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search